PAROLES D'ENCOURAGEMENT

5 facteurs importants pour ma croissance et mon épanouissement spirituels


 

Description : Macintosh HD:Users:dorotheehatzakortzian:Desktop:2013-07-22 11.25.21 ALÉGÉ.jpg

En cette fin des temps où nous sommes sur le point de voir le Seigneur revenir sur les nuées du ciel pour nous enlever et nous emmener dans son ciel de gloire et de sainteté, il est important de faire un bilan régulier de notre santé spirituelle.
Tout au long de notre vie chrétienne sur cette terre, notre condition, notre état spirituel dépendent de différents facteurs :
1er Facteur : ma faim et ma soif de la présence de Dieu

" Tu chercheras l’éternel ton Dieu et tu le trouveras, si tu le cherches de tout ton cœur et de toute ton âme " (Deut 4 :29).

Pour cela, il me faut :

  1. me faire violence pour rechercher sa présence, sans attendre que l’envie de le faire me saisisse
  2. venir devant Dieu en implorant sa présence
  3. venir à lui, dans la prière, en me détournant de mes mauvaises voies, lorsque je me suis égarée
  4. m’humilier profondément devant lui, spécialement lorsque je suis dans la détresse

" Lorsque " Manassé " fut dans la détresse, il implora l’Eternel son Dieu, et il s’humilia profondément devant le Dieu de ses pères ! Il lui adressa ses prières ; et l’Eternel, se laissant fléchir, exauça ses supplications..." (2 Chr 33 :12-13).

  1. me tourner vers lui, sachant qu’il n’y a de salut qu’en lui, et en nul autre

" Tournez-vous vers moi, et vous serez sauvés... car je suis Dieu, et il n’y en a point d’autre " (Es 45 :22).

" Cherchez l’Eternel pendant qu’il se trouve, invoquez-le tandis qu’il est près "  (Es 55 :6).

  1. l’aimer de tout mon cœur et me réjouir de sa bonté

" Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. Je me laisserai trouver par vous... ! » (Jé 29 :13).

2e facteur : ma faim et ma soif de la Parole de Dieu

" Cherchez-moi, et vous vivrez ! " (Am 5 :4).                                                                                                                                                                                                             
" Je serre ta parole dans mon cœur, afin de ne pas pécher contre toi "            (Ps 119 :11)
« Reçois de sa bouche l’instruction et mets dans ton cœur ses paroles » (Job 22 :22).
" Affermis mes pas dans ta parole " (Ps 119 :13).                  
" Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi, Et il ne leur arrive aucun malheur "       (Ps 119 :165).

Le psalmiste David a pu dire encore 
" J’ai observé les voies de l’Eternel... toutes ses ordonnances ont été devant moi, et je ne me suis point écarté de ses lois... Aussi l’Eternel m’a rendu selon ma droiture... " (Ps 18 :22-25).                                 
 " Venez, et montons à la montagne de l’Eternel, à la maison de (notre Dieu), afin qu’il nous enseigne ses voies et que nous marchions dans ses sentiers. " (Es 2 :3).

3e facteur : ma faim et ma soif
d’une communion toujours plus intense avec le Seigneur.

 

Que mon plus grand désir soit de connaître Christ, mon Seigneur et d’être en communion avec Lui, d’expérimenter une communion personnelle toujours plus profonde et intime avec lui. Pour cela j’ai besoin de l’écouter me parler au-travers de sa divine Parole et d’obéir à son Esprit, d’obéir à ce qu’il me dit et de m’identifier à son plan pour ma vie. Il faut qu’il ait la première place dans mon existence et qu’il puisse occuper le trône de mon cœur. Pour cela, il est important que je puisse dire avec l’apôtre Paul :
" Je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout et je les regarde comme de la boue... afin de connaître Christ... et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort ... "  (Ph 3 :8-10).                                                                                    

" Ma chair et mon cœur peuvent se consumer : Dieu sera toujours le rocher de mon cœur et mon partage... Pour moi, m’approcher de Dieu, c’est mon bien... " (Ps 73 :26-28).

4e facteur : ma faim et ma soif de la manifestation
de la puissance de Dieu dans ma vie

« Ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d’Esprit et de puissance » pouvait dire l’apôtre Paul (1 Co 2 :5).
« Le royaume de Dieu ne consiste pas en paroles, mais en puissance » (1 Co 4 :20).
« Que notre Dieu vous juge dignes de la vocation, et qu’il accomplisse par sa puissance tous les desseins bienveillants de sa bonté » (2 Th 1 :11).
« Christ a été crucifié à cause de sa faiblesse, mais il vit par la puissance de Dieu ; nous aussi, nous sommes faibles en lui, mais nous vivrons avec lui par sa puissance » (2 Co 13 :4).  
                                                                                        
Il est important que je m’applique à ce que le Règne et la puissance de Dieu soit démontrés dans ma vie, à ce que je puisse être un instrument du Seigneur pour que des âmes puissent être sauvées ; à ce qu’il puisse m’utiliser pour que des malades soit guéris par sa puissance au travers de ma vie et de mon obéissance à Sa Parole ; et que son grand nom en soit glorifié !
5ème facteur : ma faim et ma soif de voir Jésus revenir sur les nuées du ciel
et de voir mon Sauveur face à face

Ô que le jour de sa venue, nous ne soyons pas confus ou honteux de n’avoir pas vécu pour sa gloire sur cette terre. Puissions-nous alors dire, comme l’apôtre Paul : 
 " J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de la justice m’est réservé ; le Seigneur, le juste juge me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement "  (2 Ti 4 :7-8)
En faisant le bilan de ma vie devant le Seigneur, il faut que ma vie chrétienne ait été menée dans l’obéissance à sa Parole et pour la gloire de son Saint Nom. Que l’immoralité, la mondanité, le péché aient été écartés de mon existence. Que je sois restée fidèle à mon Seigneur et Sauveur toute ma vie, même au sein des épreuves et des tribulations les plus grandes !
Combien je désire vivre et poursuivre ma vie dans le plan qu’il a lui-même préparé pour moi, en me soumettant à sa volonté parfaite, afin d’être en mesure de recevoir son approbation.
C’est ainsi que je pourrai attendre avec impatience le retour de mon Seigneur sur les nuées du ciel pour m’envoler avec lui. Il me conduire dans cette cité céleste si glorieuse qu’il a préparée pour moi.  Voir la face de mon Sauveur pendant l’éternité sera mon plus grand bonheur et le célébrer mon plus grand ravissement !

Dorothée Hatzakortzian

 

www.compassion-france.com