PAROLES D'ENCOURAGEMENT

Comment régler nos conflits de couple
(1ère partie)

Un autre titre qui conviendrait également à ce message serait : les principales causes de faillite d’un couple et leurs remèdes.

En examinant le désordre qui règne dans notre société au niveau familial et moral, nous sommes obligés de constater que chaque mariage aujourd’hui est hypothéqué dés le premier jour à cause de l’éventualité d’un divorce pour une bonne partie d’entre eux. Les familles recomposées ou monoparentales sont légion, l’adultère fait aujourd’hui sourire. Ce fléau a malheureusement même contaminé nos milieux chrétiens.

De nombreux couples sont chancelants et souvent divorcent, même parmi les chrétiens. Leurs relations sont perturbées, ce qui rend petit à petit leur cohabitation difficile, voir impossible. En tant que couples chrétiens ; il nous faut réapprendre les vraies priorités conjugales selon la Bible et réorganiser notre vie selon elles.

Avant de vous donner plusieurs raisons qui peuvent amener un couple à la faillite, je vous citerai un exemple un peu fort de faillite qui nous servira de mise en garde et nous montera le sérieux qu’il faut accorder à notre santé, nos relations de couple. Nous savons que dans chaque couple, des tensions se présentent et qu’aucun couple dans le monde n’a de relations parfaites et sans ombres. Nous devons tous être extrêmement vigilants, car l’ennemi rôde toujours quelque part, cherchant à nous déstabiliser dans notre harmonie conjugale.

Histoire d’une femme particulièrement désespérée

Elle raconte : « Avec mon mari, nous nous disputions et nous blessions constamment, presque sans interruption. Nos enfants en souffraient terriblement. Mon mari à maintes reprises me promettait de m’être à nouveau fidèle. En dépit de ses promesses, il continuait de me tromper. Je me suis mise à boire, jusqu’à ce que finalement mon mari se suicide ». Cette dame terminera son histoire en disant : « Et moi, je me suis mise à boire de plus belle ». (Extrait d’un magazine allemand)

Quel cercle vicieux dans ce couple qui s’entraînait mutuellement vers la destruction, même la mort. Quel désastre ! Ce foyer n’a certainement pas été célébré devant Dieu, et le Seigneur n’y avait aucune part, d’où un tel désastre. Pour parvenir à une telle catastrophe ; il y a forcément eu de multiples causes.

Puisse le Seigneur nous aider à détecter à temps, dans notre propre foyer, les failles qui pourraient nous conduire à un désastre, à la ruine.

Dans notre société actuelle si stressante, où chacun n’est préoccupé que par lui- même et où on ne prend plus la peine, ni le temps nécessaire pour examiner nos relations de couple, il est primordial, pour nous chrétiens de prendre le temps de faire le diagnostic de notre vie de couple pour voir où il faudrait que les choses changent.

En tant que couples chrétiens, nous avons constamment à maintenir notre chair crucifiée. Elle a ses tendances qui risquent de resurgir. Quelques- unes de nos mauvaises tendances peuvent nous faire chuter, si nous ne veillons pas. Notre vie de couple peut parfois se détériorer petit à petit, sans que nous ne nous en rendions compte, et cela même au fil des années, et nous conduire jusqu’à la rupture totale du couple, si nous ne veillons pas aux mauvais penchants de notre chair.

Voici donc 10 mauvaises tendances, réactions, attitudes qui peuvent nous faire chuter, si nous ne veillons pas

Chacune d’entre elles trouve son remède dans la Parole De Dieu.

Ces attitudes sont des sortes d’armes destructrices dans la vie d’un couple.

1) L’égoïsme

Le mariage c'est un homme et une femme qui s’engagent dans une communion définitive l’un envers l’autre, selon la Bible. Les deux conjoints portent la responsabilité de mener à bien cette vie commune.

Aujourd’hui, beaucoup de jeunes, trop gâtés, ont eu une vie trop facile. Et plus la vie a été facile, plus ils fuient leurs responsabilités et plus ils ne désirent que se réaliser eux-mêmes, leurs ambitions, leurs désirs, même au sein de leur couple, au lieu de chercher à harmoniser leurs désirs avec ceux de leur conjoint.

Pour harmoniser tout cela, il faudra bien que les 2 conjoints acceptent de renoncer chacun à son confort, à ses aises respectives. L’égoïsme et la réalisation de soi-même, de ses ambitions marchent de pair avec l’irresponsabilité.

Remède :

S’oublier soi même et se donner, se sacrifier pour servir son mari ou sa femme, à l’exemple du Seigneur. Renoncer à soi même, s’oublier, réaliser la responsabilité que Dieu nous a confiée en nous accordant le mari, l’épouse, les enfants qu’Il nous a donnés. Etre dans un esprit de service.

« Rendez-vous, par amour, serviteurs les uns des autres » (Gal 5:13)
Nourrir son égoïsme, c’est nourrir les désirs de la chair.
« Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair » (Gal 5- 16)

2) La méfiance

Un couple sans confiance mutuelle est comme un arbre déraciné, déclare un proverbe russe. Il lui manque la fondation, le terrain favorable à sa croissance. Comme l’être humain ne peut vivre sans apport d’oxygène, ainsi un couple sans confiance mutuelle ne peut subsister et court à la faillite.

Si nous n’avons pas confiance en notre conjoint, il se créera automatiquement une distance entre lui et moi. Je vais commencer à soupçonner mon mari ou ma femme et il me sera de plus en plus difficile de me donner à lui ou à elle. Mon dévouement pour mon conjoint va battre de l’aile et je commencerai à ne plus être heureux, ni content.

Remède :

« L’amour ne soupçonne point le mal » (1Cor.13-5)
La confiance : c’est croire en son mari ou sa femme, c’est compter sur lui ou sur elle, être bienveillant et compréhensif à son égard.

3) Le silence

Nous pouvons avoir différentes raisons pour nous taire, mais le silence peut être une façon de vouloir régler nos problèmes nous-mêmes. Chacun de nos silences est une suggestion, et contient un message.

Se taire au lieu de parler, c’est une rupture de dialogue. Nous avons peur d’exprimer notre pensée, de manifester nos sentiments, peur d’être incompris ou que notre conjoint puisse un jour se servir de ce que je vais dire contre moi.

Se taire peut être utilisé comme une arme. Mon mari voudrait par exemple dialoguer ; je le refuse, alors il se fâche et est blessé. Le silence ne résoudra aucun problème. Cherchons au contraire le dialogue et nous parviendrons à résoudre nos problèmes. Marchons dans la lumière l’un avec l’autre.

Remède :

« Marchez comme des enfants de lumière » (Eph 5-8)
Se dire les choses, c’est marcher dans la lumière et dans la vérité l’un à l’égard de l’autre.

4) Avoir toujours le dernier mot

Celui qui veut avoir raison à tort, même s’il a raison.
Vouloir avoir raison : c’est chercher à se faire valoir en se plaçant au-dessus de l’autre. C’est la meilleure façon de détruire un dialogue, une relation. L’autre est comme mis au pied du mur. Notre pensée est alors de chercher à le désarmer de ses arguments.

Celui qui veut avoir raison à tout prix n’est pas vraiment intéressé par la vérité, mais plutôt par son désir d’être en position de force, et il est prêt à en payer le prix. C’est une des raisons principales de rupture d’un couple, chacun voulant à tout prix avoir raison et le dernier mot.

Apprenons à marcher dans l’humilité. Vouloir avoir raison déchire notre amour l’un pour l’autre. Cette attitude est pharisaïque.

Remède :

Jésus nous dit aujourd’hui encore, comme Il l’avait dit jadis aux pharisiens :
« Vous chercher à paraître justes devant les hommes, mais Dieu connaît vos cœurs, car ce qui est élevé parmi les hommes est une abomination devant Dieu. » (Luc 16:15).

Le fait de nous abaisser au lieu de nous élever nous rapprochera de notre conjoint et nous conduira vers un dialogue efficace.

5) L’intolérance

Le sens latin de ce mot veut dire être intransigeant à l’égard de quelqu’un. C’est en grande partie de l’égoïsme. Par exemple, une femme ou un mari intransigeant est une personne qui manifeste peu de compréhension à l’égard des besoins et des désirs de son conjoint. Elle ne le supporte pas tel qu’il est. Elle cherche toujours à le changer, à lui imposer ses critères ; elle ne supporte pas ses particularités, ses faiblesses, et sa façon de vivre.

Si nous n’acceptons pas notre conjoint tel qu’il est, notre vie de couple finira par devenir impossible. Evitons de mettre des contraintes ou des pressions sur lui : c’est du poison pour notre relation de couple. Une bonne relation exige que les 2 partenaires se tolèrent et respectent chacune les particularités de l’autre.

Remède :

« L’amour (ou celui qui aime) n’abandonne pas, ne laisse jamais tomber quelqu’un ; en toutes choses il fait confiance et espère, il supporte tout avec une grande patience » (Col 13-7) (traduction allemande)

6) La domination

Celui qui veut dominer son conjoint tue l’amour en lui ! Il le force à être dépendant de lui, à toujours lui céder. Il le conduit dans l’amertume et dans une insatisfaction croissante.

La domination de la part d’une femme engendre forcément une résistance chez son mari. Elle exige d’ailleurs de cette femme beaucoup de temps et d’énergie, si cette dernière cherche, par sa domination, à faire absolument aboutir ses revendications.

La domination éloigne les conjoints l’un de l’autre et les attire dans une atmosphère de tensions et de stress.

Remède :

« Que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant supérieurs à vous-même »(Phil 2:3).

7) La jalousie

Ici encore, le conjoint n’est pas accepté, ni approuvé. La jalousie mine une relation de couple. Le conjoint jaloux se place dans un esprit de concurrence, de rivalité, de comparaison avec les autres et d’envie. Ces symptômes sont inquiétants et menaçant dans une vie de couple. Ils peuvent empoisonner vos pensées, vos actions, tout ce que vous voyez et entendez.

La jalousie est comme une sorte de chaîne que vous mettez sur votre conjoint.
Une femme ou un mari jaloux, sera constamment insatisfait, égoïste, susceptible et rancunier.

Remède :

« Puisqu’il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n’êtes- vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l’homme » (1 Co 3:3).

(suite et fin dans prochain message)
Dorothée Hatzakortzian

www.compassion-france.com