PAROLES D'ENCOURAGEMENT

Redécouvrons l’art d’être reconnaissant

Chaque être humain a une dette de reconnaissance. D’une façon générale, la gratitude n’est pas innée en nous et se trouve être une « denrée » rare aujourd’hui. Certaines personnes éprouvent plus de facilité à recevoir les remerciements et la reconnaissance des autres que d’exprimer la leur aux personnes qui les entourent.

Ce qui est triste, c’est de se trouver devant une tombe et devoir se dire qu’il est maintenant trop tard pour exprimer sa reconnaissance à la personne décédée, qu’il s’agisse d’un de nos proches parents, par exemple notre mère, ou une autre personne. Ce sont généralement les bienfaits d’une mère qui sont le plus souvent estimés comme des choses qui vont de soi, des choses dues. C’est précisément elle qu’il ne faut surtout pas oublier de remercier. Si nous lui sommes reconnaissants pour toutes ses bontés à notre égard, pourquoi ne pas le lui dire ? La reconnaissance est une vertu qu’il faut savoir exprimer. Nous sommes si vite enclins à voir ce qui nous a manqué, tout en passant négligemment à côté des nombreuses joies et des services que notre chère maman nous a si gracieusement donnés durant tant d’années.

Un vieillard a un jour écrit ces paroles remarquables :

« J’adresse un grand merci à tous ceux qui m’ont montré de la compréhension quant à mon pied trébuchant et ma main paralysée.

Merci à ceux qui ont compris que mon oreille doit parfois faire tout un effort pour comprendre ce qu’ils me disent.

Merci aussi à ceux qui semblent avoir discerné que mes yeux ne voient plus très bien et que ma façon de m’exprimer n’est plus aussi fluide qu’auparavant.

Je remercie toutes les personnes qui prennent, malgré tout, un peu de leur temps pour venir bavarder avec moi.

Je suis aussi très reconnaissant à ceux qui ne me disent jamais : ‘ Cette histoire-là, tu me l’as déjà racontée deux fois aujourd’hui ’.

Merci encore à ceux qui savent réveiller en moi des souvenirs d’autrefois, ceux qui me témoignent de l’affection et me montrent par là que je suis aimé, estimé et non abandonné.

En un mot, merci à tous ceux qui, par leur bonté, allègent un peu chacune des journées qu’il me reste à vivre sur cette terre avant de rejoindre l’Eternité. »

Quel exemple pour nous tous que le témoignage de cet homme, qui nous montre que notre vie consiste en une multitude de petites joies que les personnes qui nous entourent peuvent nous apporter.

La Parole de Dieu ne nous exhorte-t-elle pas à différentes reprises à être reconnaissants. Il s’agit bien sûr avant tout d’apprendre à compter les nombreux bienfaits que le Seigneur nous accorde si fidèlement jour après jour. Tout au fond de notre cœur, nous sommes tous biens conscients que nous devrions davantage le remercier pour tout ce qu’il nous donne. Par expérience, la plupart d’entre nous savons bien que lorsque nous commençons véritablement à le remercier de tout notre cœur pour toutes ses bontés, même nos soucis et nos fardeaux deviennent subitement plus légers.

Le psalmiste s’exprimait en ces termes. « Je louerai l’Eternel en tous temps, je ne cesserai de lui rendre grâce. » N’y a-t-il pas dans l’action de grâce, les remerciements, une puissance incroyable ? Lorsque nous parvenons à nous recueillir devant Dieu et à le remercier pour toutes les choses qui réjouissent notre cœur, nous découvrons alors toujours plus l’impact de ses bénédictions dans notre vie.

Il est vrai que si nous négligeons de remercier le Seigneur pour sa si grande fidélité à notre égard, nous ne serons pas non plus en mesure d’être reconnaissants envers les personnes de notre entourage.

1) Lorsque une personne vous a fait du bien, montrez-lui votre reconnaissance, même s’il s’agit parfois de choses insignifiantes !

Il se peut que quelqu’un vous ait tenu la porte d’un magasin ouverte, alors que vous étiez chargé et que vous auriez eu de la peine à l’ouvrir ; peut-être s’agit-il d’un rendez-vous que vous avez fixé à quelqu’un et la personne est arrivée à l’heure, et non en retard… Ou encore, à votre bureau, vous avez égaré un dossier et quelqu’un l’a retrouvé et vous l’a rapporté... etc. etc. Il y a pour chacun de nous tant d’occasions pour dire merci et exprimer notre reconnaissance à la personne qui nous a fait du bien, qui nous a dépannés, soulagés, aidés d’une façon ou de l’autre.

Rien ne nous est dû ! Sachons simplement déjà le reconnaître et notre état d’esprit envers Dieu et les hommes changera. Notre Créateur nous connaît et sait de quoi nous sommes faits. Il sait aussi que la reconnaissance n’est pas notre fort. C’est pourquoi il nous exhorte à être reconnaissants en toutes choses. Ce faisant, nous Lui ressemblerons et le glorifierons davantage.

2) Soyez reconnaissant pour les membres de votre famille, en particulier pour le conjoint qui est à vos côtés !

Estimez votre mari ou votre épouse. Même s’il y a longtemps que vous êtes mariés, exprimez-lui votre reconnaissance de l’avoir près de vous. Remerciez-le (ou la) pour la patience et la sollicitude qu’il a (ou elle) à votre égard, pour ses tendres soins pour vous.

En lui exprimant votre reconnaissance, en lui montrant la valeur qu’il ou elle a à vos yeux, vous découvrirez que non seulement les paroles que vous lui direz lui feront du bien, mais qu’elles vous seront, à vous aussi, en bénédiction. Et plus vous le ferez, plus vous aurez de la joie à le faire.

De cette façon, vous enrichirez non seulement la vie de vos proches, mais également la vôtre, tout en vous souvenant des paroles de Seigneur : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. » Faites-le de façon désintéressée, en pensant davantage à votre conjoint qu’à vous-même.

3) Soyez aussi reconnaissant pour l’honnêteté de certaines personnes que Dieu a placées sur votre route !

Quelqu’un a dit un jour : Il n’y a que deux sortes de personnes qui te diront la vérité sur toi-même : une personne terriblement fâchée sur toi ou quelqu’un qui t’aime beaucoup. Le Seigneur permet de temps à autre qu’une telle personne croise notre chemin et il l’utilisera pour nous dire la vérité sur nous-mêmes. Son honnêteté nous aidera à reconsidérer nos faiblesses et à nous améliorer.

Soyez reconnaissant envers une personne qui vous dit la vérité sur vous-même, même si elle vous dit des choses que vous n’aimez pas ou ne voulez pas entendre. Lorsque vous entendez la vérité (et peut-être que ce qui vous est dit, vous ne l’avez jamais réalisé) vous permettra de changer de comportement. Et lorsque vous aurez changé, ce sera pour vous une nouvelle occasion de rendre grâce à celui qui vous aura donné la force de le faire et aussi d’être reconnaissant pour la personne qui, en toute honnêteté, vous aura dit la vérité à votre sujet.

4) En fin de journée, comptez les bienfaits que Dieu vous a accordés et rendez-lui grâce !

C’est une bonne habitude à prendre. Notre cœur souvent ingrat de nature est si peu enclin à le faire. Si vous commencez à compter tous les bienfaits que le Seigneur vous a accordés durant seulement une journée, vos dix doigts ne suffiront pas pour le faire. Il se peut que pour d’autres personnes, les choses que vous énumérez n’aient pas grande valeur, car elles les estiment peut-être comme un dû. Mais pour vous qui êtes chrétien et qui réalisez que tout nous vient de Dieu et que toutes ces choses sont des grâces, vous ne pouvez que rester émerveillé de la bonté de Dieu et des richesses de sa grâce.

Et en vous levant le matin, pourquoi ne pas commencer la journée en vous réjouissant de la présence de Dieu à vos côtés, lui qui a promis qu’il serait tous les jours avec vous jusqu’à la fin du monde. Sa présence ne vaut-elle pas plus que toutes les richesses et tout le bien-être que ce monde recherche ? Il est Lui notre Trésor et ne manquons pas de lui exprimer notre reconnaissance pour le privilège que nous avons de lui appartenir.

5) Réapprenons l’art d’être reconnaissant !

Comme L’apôtre Paul nous exhorte à le faire dans Colossiens 2/7 : « … abondez en actions de grâce » et dans Ephésiens 5/20 : « rendez continuellement grâces à Dieu le Père pour toutes choses, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ…. » . Nous avons tant de raisons et de sujets pour être reconnaissant, nous les enfants d’un Dieu aussi riche en bonté à notre égard.

Le psalmiste, dans le Psaume 100, s’exclamait : « Entrez dans ses portes avec des actions de grâce dans ses parvis avec des cantiques ! » (version allemande). Tant d’autres passages des Ecritures nous parlent de l’importance d’être reconnaissant.

Remercions le Seigneur, car Il est bon pour nous et son amour est infiniment varié dans ses actions. Il nous entoure de tant de bienfaits. Nous avons de nombreuses raisons de lui rendre grâce jour après jour pour Sa grande fidélité, les nombreux effets de sa grâce et de Sa présence à nos côtés. Que Son Nom soit béni !!

Réapprenons à compter les bienfaits de Dieu et nous nous apercevrons bien vite que le nombre en est grand. Etre reconnaissant, même pour les petites choses, est un art et une nécessité à redécouvrir en ce siècle où l’ingratitude s’est installée de manière flagrante, afin que notre vie glorifie davantage le Seigneur et que ceux qui nous entourent puisse en goûter les bons fruits.

Dorothée Hatzakortzian

www.compassion-france.com