PAROLES D'ENCOURAGEMENT

Pourquoi te faire du souci… Jésus prend soin de toi !

Jésus lui-même nous exhorte dans Matthieu 6 : 25 « Ne vous inquiétez pas (ou ne soyez pas en souci) pour votre vie… » et dans l’épître de Pierre, il nous est dit : « Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. »
Vous direz peut-être que c’est plus facile à dire qu’à mettre en pratique ou encore : « Si le Seigneur savait les problèmes que j’ai avec mes enfants, s’il connaissait ma situation financière, le montant élevé de la location de mon appartement, les difficultés que je rencontre dans mes études, l’état financier de mon entreprise, l’avenir incertain auquel j’ai à faire face…».

A vous aussi, le Seigneur dira encore et toujours : « Décharge-toi sur moi de tous tes soucis, ne t’inquiète donc pas, je prends moi-même soin de toi. » Pourquoi le Seigneur nous exhorte-t-il ainsi ? Tout simplement, parce que le fait de nous soucier de quelque chose ne pourra jamais nous conduire au-delà de nos limitations humaines. Le Seigneur Jésus nous rappelle encore par ses nombreuses exhortations à ne pas nous soucier de quoi que ce soit : « Qui de vous par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ? » (Matthieu 6 : 27) C’est en vain, nous dit le psalmiste, que vous vous levez de bon matin, que vous vous couchez tard, et que vous mangez le pain de douleur ; Il (le Seigneur) en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil.

Détourne tes yeux de tes soucis

Les Ecritures nous ramènent constamment à détourner nos yeux de notre situation, de nos problèmes, des difficultés de la vie, pour les fixer sur les tendres soins, la fidélité de notre Père céleste. Elles nous parlent des oiseaux du ciel, des fleurs des champs qui sont pour nous une démonstration vivante des soins que le Seigneur prodigue à toute sa création, et combien plus encore à nous, ses enfants. Dieu pourvoit fidèlement, chaque jour, aux besoins vitaux de notre existence ; Il nous accorde la vie. Pour les uns, il aura peut-être maintenu le foyer de leurs parents intact, celui de leurs enfants, pour d’autres il aura préservé leur état de santé, leur aura accordé un bon travail. Et pour nous tous, ses enfants, il nous a préparé une place dans son ciel de gloire, il nous a donné la vie éternelle, et tant et tant de bénédictions spirituelles.
Puissions-nous tous tourner nos yeux vers celui de qui nous viennent tous dons parfaits et les garder fixés sur lui : « Cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice… et toutes choses vous seront données par-dessus. » Chercher à plaire et à vivre pour le Seigneur devrait être notre première préoccupation, afin d’atteindre le but que Dieu a préparé pour chacun de nous, et non seulement y parvenir nous-mêmes, mais en entraîner d’autres avec nous.

Les choses qui t’accablent prendront d’autres proportions

Lorsque nous parvenons ainsi à nous détourner de ce qui nous préoccupe tant, et que nous nous tournons résolument vers notre Créateur et Sauveur, notre Seigneur, nous découvrirons bien vite que beaucoup de choses qui nous semblent si accablantes prendront d’autres proportions, qu’elles perdront soudainement tout leur poids ! Un auteur bien connu a déclaré : « Pour celui qui tend et aspire aux choses célestes, les choses terrestres lui sont accordées d’office, tandis que pour celui qui ne se préoccupe que des choses terrestres, il perd aussi bien les unes que les autres. »
Combien il est important pour chacun de nous, chrétiens, de remplacer les efforts que nous faisons pour venir à bout de nos soucis, par une recherche constante d’une meilleure relation et d’une communion plus réelle avec Dieu. Toutes nos circonstances seront alors éclairées par une lumière divine et tous nos soucis journaliers reprendront leur vraie place. Nous réaliserons dès lors que le Seigneur Jésus a raison quand il nous dit : « Ne vous souciez donc pas du lendemain ; le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. » (Matthieu 6 : 34).
Quel soulagement pour chacun de nous de savoir que le Seigneur tient toutes choses dans sa forte main, et que chacune de nos situations est sous son contrôle ; que rien ne pourra nous arriver sans qu’il ne nous donne aussi le moyen de nous en sortir. Merci Seigneur pour ta grande providence et ton infinie fidélité à notre égard !

Approche-toi de moi, te dis le Seigneur

Chaque fois que tu cherches quelqu’un qui t’aime vraiment, que tu te sens seul ou incompris, que tu as besoin de quelqu’un qui t’écoute ou que tu ne sais comment t’en sortir, alors je te conseille de tout mon cœur de t’approcher de Dieu, ce Dieu qui t’aime et qui lui, te connaît mieux que quiconque. Le Seigneur, lui, aura toujours du temps pour toi et il t’écoutera attentivement. Il te comprend, même lorsque toi, tu ne le comprends pas. Il t’aime tel que tu es et te prendras dans ses bras invisibles ; Il te communiquera la sécurité et tu prendras conscience de la présence de ses anges et de la Toute Puissance de la main qui te tient. Il est pour toi ce rocher inébranlable et saura te prendre par la main pour te conduire en lieu sûr, sur le chemin le meilleur qu’il a préparé pour toi. Il te consolera, si tu es triste ou découragé. Il veut être pour toi « la lumière » dans les ténèbres et te redonner de l’espérance, quand tu te heurtes à tes propres limites.
Le Seigneur est le bon Berger. Auprès de lui, tous tes soucis pâlissent et la paix divine, la sécurité, même dans les eaux troublées, te sont assurées.
Apprenons à nous décharger sur Lui de tous nos soucis, car lui, le seul digne de confiance absolue dans ce monde, prend soin de nous. Quelle assurance ! Quelle sécurité !

Dorothée Hatzakortzian