HISTOIRES VECUES ETONNANTES

La croix qui sauve

En 1967, un jeune homme du nom de Charles Murray s'entraînait à l'université de Cincinnati en vue de l'épreuve qui se disputerait aux olympiades de l'été 1968 pour le plongeon de haut vol.

Un ami chrétien avait passé des heures à partager l'Evangile avec lui. Charles n'avait pas été élevé dans un foyer chrétien, ce qui faisait que l'histoire de Jésus le fascinait. Il commença même à poser des questions concernant le pardon des péchés. Un jour, son ami chrétien lui demanda s'il était prêt à mettre sa confiance en Christ pour être sauvé. Sa réponse fut un "non" catégorique.

Comme il s'entraînait pour les Jeux Olympiques, Charles avait des privilèges pour aller et venir à la piscine de l'université. Un soir, entre vingt-deux heures trente et vingt-trois heures, il décida d'aller nager et pratiquer quelques plongeons. C'était une nuit claire du mois d'octobre, la lune était brillante. La piscine de l'université avait une toiture transparente, ce qui faisait que la clarté lunaire éclairait l'intérieur. Charles grimpa au plongeoir le plus haut pour faire son premier saut.

C'est à ce moment-là que l'Esprit de Dieu commença à le convaincre de ses péchés. Tous les passages de l'Ecriture qu'il avait lus affluèrent à sa mémoire. II se tenait sur la planche pour plonger, écarta les bras pour retrouver son équilibre, regarda vers le mur et là, il vit son ombre projetée par la lumière de la lune. Elle avait la forme de la croix. Il ne put supporter davantage le fardeau de ses péchés. Son cœur se brisa, et là, il s'assit sur le plongeoir et demanda à Dieu de le pardonner et de le sauver. C'est alors qu'il mit sa foi en Jésus-Christ.

Soudain, quelqu'un alluma les lumières. L'employé était venu pour contrôler la piscine. Quand Charles regarda du haut du plongeoir, il vit que la piscine était vide ! Toute l'eau avait été vidée pour réparation. Il avait failli plonger et se tuer, mais la croix l'avait arrêté. Il fut ainsi sauvé de la mort physique et de la mort éternelle !

Dorothée Hatzakortzian

www.compassion-france.com