Accueil > Catalogue > Livres > Défendre la foi, la vocation de tout disciple de Jésus-Christ
Défendre la foi, la vocation de tout disciple de Jésus-Christ
Quelqu’un a dit un jour : « J’ai cherché l’Eglise, je l’ai trouvée dans le monde ; j’ai cherché le monde, je l’ai trouvé dans l’Eglise. » Autrement dit, il existe de moins en moins de différence entre l’Eglise et le monde. Et c’est précisément là que se trouvent la plupart des sérieux problèmes dans l’Eglise actuelle. Et pourtant, la Parole de Dieu nous dit : « N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui » (1 Jn 2:15).
Depuis une vingtaine d’années environ, un nouveau mouvement spirituel d’une envergure mondiale a vu le jour ; son fondateur est un américain nommé Rick Warren. Il est le pasteur d’une église évangélique de 20 000 membres et préconise, dans ses séminaires qui attirent des milliers de pasteurs, une nouvelle conception ultramoderne de l’Eglise et de l’évangélisation en éliminant carrément, entre autres, la séparation entre l’Eglise et le monde. Ceci est d’une gravité exceptionnelle et devrait attirer toute notre attention.
Nombre de pages: 70 Ref: BSF02 >> Table des matières
9 EUR - 10 CHF - 11 USD - 12 CAD
Acheter: 
Un grand nombre de pasteurs et d’églises de toutes dénominations le suivent dans son programme et sa stratégie en vue d’une croissance rapide de leur communauté. Il y a là un nouveau phénomène spirituel qui peut, dans quelques années, changer radicalement le sens biblique de la prédication de la croix si rien n’est fait pour contrecarrer cette déviation doctrinale. La nature même de l’Evangile de notre Seigneur Jésus-Christ et la conception biblique du salut risquent d’en être profondément modifiées et altérées.
L’objectif de ce livre est donc d’examiner attentivement ce mouvement Rick Warren, et cela en analysant également ses deux livres traduits en de nombreuses langues, et qui se sont vendus à plus de 20 millions d’exemplaires. Ils ont pour titre en français : « L’Eglise, une passion, une vision » et « Une vie, une passion, une destinée ».
Le pasteur bien connu A.W. Tozer prévenait déjà plusieurs années avant ces événements : « Le christianisme évangélique est maintenant bien en dessous des normes du Nouveau Testament. L’esprit du monde est accepté comme faisant partie de notre style de vie. »
« Nous n’engendrons plus des hommes entièrement consacrés à Dieu. Nos modèles sont désormais des hommes d’affaires couronnés de succès, de célèbres athlètes et des personnalités du monde artistique et théâtral. Nous poursuivons nos activités religieuses selon les méthodes modernes de publicité. Nos églises sont devenues des théâtres. Notre littérature est superficielle et nos hymnes frôlent le sacrilège. Et personne ne semble s’en préoccuper. »
« Il nous faut, le plus tôt possible, une meilleure qualité de chrétiens, sinon dans un demi-siècle nous pourrions ne plus avoir de vrai christianisme du tout. Une croissance numérique de chrétiens qui ne le sont qu’à moitié n’est pas suffisante. Une authentique Réforme s’impose. »
Combien ces paroles sont pertinentes et décrivent exactement la condition de beaucoup d’églises aujourd’hui, mais surtout ce nouveau « mouvement Rick Warren ».
Dans ces temps de la fin, un piège subtil guette tout particulièrement les prédicateurs, celui de se lasser de la saine doctrine pour se tourner vers le monde avec sa philosophie, ses programmes alléchants et séduisants à la mode, et cela pour attirer à tout prix le plus de monde possible dans l’église. Les conséquences dramatiques d’une telle mentalité sont telles que les réunions deviennent progressivement des lieux de divertissement ou de spectacle.
Nous écrire? Plan du site Ajouter notre site dans vos favoris Accueil voir mon panier de courses