ANECDOTES POUR MIEUX COMPRENDRE L'EVANGILE

LE SCAPHANDRIER ET LA PIEUVRE

En Afrique du Sud, dans le port du Cap, John Palmer, le scaphandrier, est au travail à une certaine profondeur sur une épave. Mais voilà qu'une pieuvre géante s'approche. Ses tentacules vont s'enrouler autour du scaphandre, et bientôt la position du scaphandrier sera critique. Que faire ? Essayer de résister ? Ce serait inutile. Alors, Palmer tire le câble qui le relie au bateau de son patron.

C'est le signal convenu pour la remontée. Le chef de l'entreprise a compris. Peu à peu, au fur et à mesure que John Palmer approche de la surface, l'étreinte de la pieuvre géante se desserre. Quelques minutes après, le scaphandrier est sauvé, en totale sécurité. Pour cela, il n'a eu qu'à tirer le câble qui le reliait à son chef qui se tenait là-haut.

Il se peut que nous l'ayons oublié, alors que l'épreuve nous étreint : nous avons en haut quelqu'un qui veille sur nous et qui est tout disposé à venir à notre secours lorsque le danger nous menace. C'est le Seigneur. C'est à nous de lui faire appel. Il ne manquera pas de nous délivrer. Il nous l'a promis.

Mais, d'autre part, plus tentaculaire encore qu'une pieuvre géante, notre péché résultant de l'action oppressante de Satan sur nous, risque de nous conduire à la perdition et à la mort. Pour en être délivré, il n'y a rien d'autre à faire que d'appeler au secours notre Dieu qui veille sur nous et de nous adresser à lui par la prière. Il nous a donné Jésus pour Sauveur. La Bible dit : Quiconque fera appel au Seigneur sera sauvé.

Pasteur Lucien CLERC

BIBLE OU SCIENCE ?

«La foi est pour les gens simples, les grands savants ne croient pas en Dieu. » Cette idée est erronée. Un nombre considérable de savants sont d'authentiques chrétiens, qui aiment Dieu et sa Parole. Un peu de science éloigne de Dieu, beaucoup de science rapproche de Dieu.

Albert Einstein a déclaré : « Si nous purifions le christianisme enseigné par Jésus de tout ce qui est venu ensuite... nous avons une religion capable de préserver le monde de tous les malaises sociaux. Tout homme a le devoir sacré de faire de son mieux pour le triomphe de cette religion. »

Le physicien Louis Leprince-Ringuet affirme : « Toute la tradition biblique et chrétienne nous incite à contempler l'œuvre du créateur, aussi bien dans les créatures animées que dans la nature... ».

Le professeur Alfred Kastler, prix Nobel de physique, a dit : « Je ne suis pas athée. L'idée que l'univers matériel s'est créé tout seul me paraît absurde. Je ne conçois le monde qu'avec un créateur, donc un Dieu. Pour un physicien, un seul atome est si compliqué, si riche d'intelligence, que l'univers matérialiste n'a pas de sens... ».

Un grand mathématicien, le Dr Hans Rohrbach de Mayence, dit : « La Bible nous donne la connaissance ultime, même de ce que le savant ne peut connaître. En Jésus-Christ est vraiment cachée toute la plénitude de la sagesse et de la connaissance : Atteindre cette connaissance et cette sagesse, c'est le but de ma vie : cela mène à l'obéissance et au service... »

Extrait de « Vivre aujourd’hui »