ANECDOTES POUR MIEUX COMPRENDRE L'EVANGILE

Préférer vivre les yeux bandés…

Pour chaque Hindou, l'eau du fleuve Gange est sacrée et nécessaire aux purifications religieuses. Des multitudes de pèlerins s'y baignent. Or, il est manifeste que cette eau est particulièrement souillée, charriant toutes sortes d'impuretés et pullulant de microbes.

Un jour, un Européen, voulant le faire constater à un Hindou, en plaça une goutte sur son microscope pour la lui faire observer... Devant la répugnance de ce qu'il vit, il eut involontairement un mouvement de recul. Puis, pris d'une colère fanatique, il saisit le microscope et le brisa sur le sol.

N'est-ce pas parfois la réaction de certains lecteurs de la Bible ? Elle leur révèle, tel ce microscope, quels sont leur nature profonde, le mal qui taraude leur âme et leur misère en vivant sans Dieu. Non seulement la Bible met le doigt sur les impuretés qui polluent notre cœur, mais elle nous appelle aussi à capituler devant Dieu. Elle nous invite à reconnaître qu'il est seul capable de nous purifier et de donner un sens à notre vie, en nous offrant un pardon total.

Mais nous préférons souvent ignorer l'état réel dans lequel nous baignons. Nous n'ouvrons pas ce livre, de peur qu'il mette à jour notre perdition loin de notre Créateur, alors qu'il nous propose aussi la délivrance.

Soyons comme des malades prêts à entendre le diagnostic du médecin ! Prêts aussi à appliquer le remède et le traitement qui mènent à la guérison.

Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice.

Demandez…cherchez !

Un jeune musulman du Proche Orient a dû assister à une réunion où l'on a lu un extrait du sermon sur la montagne qui parlait d'aimer ses ennemis. « Sûrement ces paroles ont été écrites pour cette occasion, se dit-il, mais elles ne sont pas dans ce livre ».

Il attend que tout le monde soit parti et se met à chercher le texte dans la Bible. En lisant depuis Matthieu jusqu'à Jean, il est encore davantage frappé. « Dieu..., prie-t-il, si ce livre est vrai, procure m'en un exemplaire ».

Quelques jours plus tard, il reçoit une Bible d'une dame qu'il connaissait à peine. Par sa lecture, il trouve le chemin du salut. Plus tard, avec ses économies, il achète des évangiles pour les répandre afin que d'autres y trouvent aussi le chemin de la vie.

Un Hindou récitait toutes les nuits les textes sacrés, plongé dans l'eau jusqu'au cou, il passait des heures en méditation et dépensait tout son argent en aumônes pour les brahmanes et les pauvres.

Un jour, en labourant son champ, il entend un chant qui raconte l'histoire de Jésus venu sur la terre pour nous sauver. C'était un colporteur biblique qui passait. Il lui achète les quatre évangiles. Tous les soirs suivants, il lit dans ces petits livres et y trouve la paix qu'il a cherchée vainement dans les pratiques bouddhistes. Toute sa famille devient chrétienne.

Extrait de « Vivre aujourd’hui »