ANECDOTES POUR MIEUX COMPRENDRE L'EVANGILE

Jeu électronique

Nicolas est absorbé par son jeu électronique. La pression de ses doights sur les boutons déclenchent une succession de « bip ». A coup de « bip », Nicolas repousse des assaillants virtuels. Soudain, il lève la tête et déclare : « Il me reste cinq vies ! ».

Bien sûr, ce n’est qu’un jeu. Si Nicolas perd la partie et si les assaillants ont le dessus, il recommencera une autre partie. C’est si simple ! Il suffit d’un clic au bon endroit. A la réflexion, ce jeu est bien artificiel et je souhaite que Nicolas ne confonde jamais le jeu avec la réalité.

Ce jeu électronique présente le danger de banaliser la mort et de faire perdre la conscience du sérieux de la vie. Il laisse penser que l’on peut toujours recommencer avec une vie nouvelle. On joue avec sa propre vie, mais aussi avec celle des autres. La réalité est tout autre. Chacun de nous n’a qu’une vie à vivre. On ne peut pas la recommencer et la mort est une échéance incontournable.

La vie qui nous est donnée est unique, et personne ne connaît la date de sa fin. Elle a une importance éternelle. C’est au cours de notre existence terrestre que nous avons l’occasion de nous approcher de Dieu. Il désire nous sauver. Il a donné pour cela Son Fils unique : Jésus-Christ. Ne refusons pas son offre ! Notre sort éternel se joue maintenant. Il serait tragique pour l’éternité. Avec la Parole de Dieu, « nous vous en supplions au nom de Christ : soyez réconciliés avec Dieu ! » (2 Corinthiens 5 : 20).

Extrait des méditations quotidiennes « La Bonne Semence »

Pour lire la Bible

Pour résoudre une grille de mots croisés, il faut observer trois principes de base :

- Trouver un mot qui répond à la définition ;
- Respecter le nombre de lettres indiqué ;
- Vérifier que les lettres des mots perpendiculaires déjà inscrits conviennent bien.

Il est conseillé de ne pas s’attarder sur un mot qu’on ne trouve pas tout de suite, mais de parcourir d’abord toute la grille. Puis de recommencer. Chaque mot trouvé en cours de recherche, si petit soit-il, peut, par une seule de ses lettres, faire trouver un autre mot qui, à son tour, …

Si vous ne connaissez pas du tout la Bible ou très peu, et que vous voulez en entreprendre la lecture avec profit, abordez-la un peu comme des mots croisés.
Vous ne comprendrez sans doute pas tout à la première lecture. Il sera bon même de sauter les chapitres qui vous semblent fastidieux ou hermétiques. Vous les relirez plus tard et vous en saisirez le sens à la lumière de ceux que vous aurez déjà compris.
Certains textes vous plairont, d’autres vous étonneront. Gardez-vous de rejeter ce qui ne paraît pas conforme à votre logique ou à ce qu’on vous a enseigné.
Résistez aussi à la tentation de vous fabriquer une explication ou d’accepter une doctrine douteuse qui ne soit pas en accord avec l’ensemble des Ecritures. Vous risqueriez de ne plus comprendre le reste de la Bible.

Dieu a parlé : découvrez Sa Parole ; elle est aussi pour vous.

Maurice Renneteau
Extrait des méditations quotidiennes « Vivre aujourd’hui » 2003
471, avenue Victor Hugo – 26000 VALENCE